Comment fonctionnent les mains et les poignets ?

Le mouvement et la puissance de votre main et de votre poignet sont contrôlés par les muscles et les tendons :

  • Le groupe fléchisseur, à l’intérieur ou à l’avant du bras, contrôle la flexion de vos doigts et de votre poignet – ceux-ci passent sur l’avant de votre poignet et sont maintenus en place par une bande fibreuse solide appelée rétinaculum des fléchisseurs, ou ligament du canal carpien.
  • Les extenseurs à l’extérieur ou à l’arrière de l’avant-bras permettent à la main de s’ouvrir.
  • Les petits muscles de la main (les lombricaux et les interosseux) permettent des mouvements fins.

Le sens du toucher dans votre main est fourni par deux nerfs principaux :

  • Le nerf médian ou du canal carpien passe sous le ligament du canal carpien et donne une sensation à la majeure partie de votre main (du pouce à la moitié de l’annulaire). Il fournit également de la dextérité fine du pouce.
  • Votre nerf ulnaire donne des sensations à votre petit doigt et à la moitié de votre annulaire, et il alimente tous les autres muscles de votre main.

Il y a aussi deux artères (radiale et ulnaire) qui fournissent le sang à votre main. Vous pouvez les sentir sur la paume de votre poignet. L’artère radiale (plus près de votre pouce) est souvent ressentie pour prendre votre pouls. L’artère Ulnaire de l’autre côté du poignet est plus difficile à sentir.

Ai-je besoin d’une chirurgie de la main et du poignet ?

La plupart des personnes ayant des problèmes musculo-squelettiques et arthrosiques dans les mains ou les poignets n’auront pas besoin de chirurgie. La décision d’opérer ou non dépendra de :

  • la gravité de vos symptômes (douleur ou perte de la fonction de la main)
  • vos besoins
  • votre réaction à d’autres traitements, y compris les médicaments, les attelles et l’exercice.

La chirurgie est rarement pratiquée pour améliorer l’apparence des mains, bien qu’une amélioration de leur apparence puisse être un effet secondaire bienvenu.

Vous pourriez vous sentir nerveux, stressé ou effrayé si on vous dit que vous avez besoin d’une chirurgie. En apprendre le plus possible sur l’opération et comprendre le processus vous aidera à vous sentir plus calme et mieux appréhender l’intervention.

Types courants de chirurgie de la main

Les conditions qui peuvent être aidées par la chirurgie comprennent le syndrome du canal carpien, le doigt à ressaut, une rétraction cutanée secondaire à une maladie de dupuytren et enfin l’arthrose de la base du pouce (rhizarthrose).

Libération du canal carpien

Le syndrome du canal carpien survient lorsqu’une pression est exercée sur le nerf médian lorsqu’il traverse votre poignet sous le ligament du canal carpien. Il en résulte des picotements et des engourdissements dans les doigts. Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour soulager la pression sur le nerf. Ceci se fait en fendant le ligament du canal carpien sous anesthésie locaux-régionale.

Après l’opération

Vous devrez peut-être porter un bandage épais sur votre poignet et votre main pendant une semaine ou deux après l’opération. Vos points de suture tomberont tout seul dans les 10-14 jours. Pendant ce temps, vous pourrez utiliser vos doigts et votre pouce, bien que vous devriez éviter les tâches lourdes.

Il est important de bouger les doigts pour éviter que le nerf et les tendons ne se coincent dans le tissu cicatriciel qui peut se former après votre opération. Vous devriez vous remettre des effets de la chirurgie en moins d’un mois, bien que cela puisse prendre plus de temps pour retrouver toute sensation, surtout si vous avez le syndrome du canal carpien depuis longtemps. Chez un petit nombre de personnes, la cicatrice peut être douloureuse et sensible pendant quelques mois, mais elle se résorbe habituellement sans autre traitement.

Types courants de chirurgie du poignet

L’arthrose du poignet peut être primitive ou secondaire (maladie inflammatoire, post-traumatique)
L’intervention intervient souvent quand l’articulation est très douloureuse et ne répond pas à un autre traitement. Si votre poignet est gravement touché, bouger votre main vers le haut, vers le bas et latéralement peut être très douloureux et il sera très difficile de tourner votre avant-bras pour placer la paume de votre main vers le haut (cette action s’appelle supination).

Les deux types de chirurgie du poignet sont la fusion du poignet et le remplacement de l’articulation du poignet.

Fusion du poignet

Une fusion du poignet peut être suggérée si votre poignet est gravement endommagé. C’est ici que les os de votre poignet sont fixés aux os de votre main. Cela réduit la douleur et augmente la force, mais vous empêche habituellement de bouger votre poignet de haut en bas. Cependant, vous trouverez probablement plus facile de tourner la main.

Après l’opération

Après l’opération, vous devrez rester à l’hôpital pendant quelques jours. Vous devrez garder votre poignet protégé pendant six à huit semaines dans un plâtre léger, mais vos doigts seront libres pour des activités légères telles que manger ou écrire. Il se peut que vous trouviez certaines tâches difficiles au début, mais votre ergothérapeute vous aidera à surmonter ces problèmes.

Remplacement de l’articulation du poignet

Le remplacement de l’articulation du poignet n’est pas encore une opération courante. Le but est de garder un peu de mouvement du poignet et de se débarrasser de la douleur.